[fr]

 

La Mission de l’AIOSP 

 

Les déclarations de principe ci-dessous ont été préparées par le Conseil d’Administration de l’Association Internationale d’Orientation Scolaire et Professionnelle, puis adoptées par l’Assemblée Générale de l’Association réunie en septembre 1987 à Annecy et réaffirmées par l’Assemblée Générale à Lisbonne en 2005.II fut alors admis que cette déclaration était destinée à aider les membres dans leur action, pour promouvoir les objectifs soutenus par I’AIOSP en vue d’améliorer I’efficacité des services d’orientation scolaire et professionnelle de par le monde.Ces principes d’action sont proposés aux lecteurs pour leur permettre d’avoir à l’esprit un certain nombre de considérations nécessaires pour obtenir un développement harmonieux des services d’orientation.

  1. L’orientation scolaire et professionnelle, en y incluant le développement de carrière, est conçue comme un processus continu se poursuivant tout au long de la vie. Bien qu’historiquement, la plupart des services d’orientation aient placé leurs interventions au cours de Ia formation initiale ou au moment de la transition vers la formation professionnelle ou vers I’emploi, l’évolution des conditions de vie rend impératif de disposer de tels services tout au long de la vie.
  2. Chacun, quelque soit son âge, son sexe, sa race, son ethnie, sa croyance, son handicap, son orientation sexuelle, a le droit de bénéficier de services d’orientation scolaire et professionnelle, indépendamment de son statut dans l’emploi, de son niveau de qualification, de son isolement géographique, du type d’allocation qu’il perçoit ou de son statut par rapport au marché du travail.
  3. Les services d’orientation scolaire et professionnelle peuvent fonctionner au travers de diverses organisations ; écoles, collèges ou université, services publics, organisations syndicales ou services privés, le choix de la formule la plus efficace dépendant uniquement des circonstances locales.
  4. En plus de leur formation professionnelle initiale, les Conseillers d’orientation employés par des services désireux de pratiquer une orientation compétente et à la pointe du progrès, doivent pouvoir bénéficier de formations complémentaires sur leur lieu de travail et de la formation continue.
  5. Les responsabilités des Conseillers d’orientation envers leurs consultants ne se limitent pas seulement à la consultation individuelle. Par conséquent, ils ont le droit et le devoir d’engager des actions auprès de ceux qui peuvent influencer ou contrôler le nombre et I’étendue des possibilités disponibles pour les consultants.

Les buts de l’orientation scolaire et professionnelle, sont d’assister les individus à prendre des décisions concernant leurs études et leur travail, c’est à dire de les aider à :

  1. Comprendre et apprécier leurs besoins, leurs valeurs, leurs compétences, et leurs capacités dans le contexte de la relation dynamique entre les individus et leur environnement;
  2. Communiquer efficacement avec les autres ;
  3. Explorer les opportunités professionnelles ;
  4. Développer des projets appropriés de gestion scolaire et professionnelle ;
  5. S’insérer avec succès dans la société et sur le marché du travail.

Par conséquent, les missions de l’AIOSP sont de :

  1. Préconiser que tous les individus qui ont besoin et qui veulent un conseil en orientation scolaire et professionnelle, puissent le recevoir de professionnels compétents et reconnus ;
  2. Promouvoir les qualifications scolaires et professionnelles à tous les niveaux;
  3. Contribuer à prendre en compte les questions de diversité et de justice sociale à l’école et au travail ;
  4. Travailler avec des experts pour atteindre une norme de qualité minimum des services ;
  5. Recommander les qualifications de base que tous les Conseillers d’orientation scolaire et professionnel devraient posséder ;
  6. Promouvoir des programmes de formation continue pour les Conseillers d’orientation ;
  7. Soutenir le développement de méthodes d’évaluation du conseil et de l’orientation ;
  8. Aider au développement dans les domaines de la recherche, des pratiques et des principes, à l’élaboration de méthodes appropriées et efficaces, et d’outils pour l’orientation ;
  9. Promouvoir l’adoption et l’application d’un code d’éthique pour les Conseillers et les services d’orientation, en accord avec le code d’éthique de l’AIOSP.

 

Aims of Guidance

 

The following principles constitute over-arching considerations related to the provision of guidance services.

  1. Educational and vocational guidance, including career development, is a life-long process. Although historically most guidance services have been offered during the years of formal education or at the point of transition into training or employment, changing world conditions make it imperative that educational and vocational guidance services be provided throughout the life span, life-long and life-wide.
  2. All people, regardless of age, gender, race, ethnicity, belief, disability, or sexual orientation, are entitled to educational and vocational guidance services from a competent practitioner, irrespective of their employment status, occupation level, geographic remoteness, the mode of compensation they receive, or whether they participate within or outside the formal labour market.
  3. Educational and vocational guidance services can be offered through a variety of agencies, including (but not restricted to) schools, colleges and universities, community agencies, government departments, public employment services, trade unions, and private enterprises.
  4. Those who need guidance should receive it from competent practitioners. In addition to preservice professional training, in-service training, and continuing education are essential for professionals that seek to offer competent and up-to-date guidance services.
  5. The guidance practitioners’ responsibilities to the client may not always be discharged fully by direct service to the individual. Therefore, practitioners have the right and duty to engage in advocacy with those who influence and control the range and number of opportunities available to clients.

Following from the above general principles, the aims of educational and vocational guidance are to assist people in making their personal decisions about learning and work. This is achieved by helping them to:

  1. Understand and appreciate their needs, values, skills, and abilities in the context of the dynamic relationship between people and their environments;
  2. Relate effectively with others;
  3. Explore career alternatives;
  4. Develop appropriate plans for educational and career management; and
  5. Integrate successfully into society and the labour market.

Therefore the Mission of IAEVG is to:

  1. Advocate that all people who need and want educational and vocational guidance and counselling can receive it from a competent and recognised professional;
  2. Work towards addressing diversity and social justice issues in education and work;
  3. Work with policy makers to achieve a basic quality standard of service;
  4. Recommend minimum qualifications that all educational and vocational guidance practitioners should have;
  5. Support the development of methods for evaluating guidance and counselling;
  6. Assist in the areas of research, practice, and policy development for the preparation of appropriate and effective methods and materials for guidance;
  7. Promote the adoption of, and adherence to, a code of ethics for guidance practitioners in accordance with the IAEVG Ethical Standards.